Lorsque j'ai lancé le podcast Plouf pour Our Millennials Today (en français), j'avais beaucoup de questions à me poser. La premiÚre était « quel type de matériel devrais-je utiliser? » et la seconde « comment mener une interview? ».
Au dĂ©but, j'ai essayĂ© de contourner la question en dĂ©veloppant un podcast comme un meet-up oĂč deux personnes ayant des similitudes dans leur vie et leur carriĂšre discutaient d'orientation ensemble. En termes de relativitĂ©, de discussion et de profondeur des sujets, ce format Ă©tait incroyable. Cependant, le rapport temps investi-rĂ©sultat n'Ă©tait pas satisfaisant. L'Ă©dition et la post-production Ă©taient maintenues Ă  un minimum, mais le travail prĂ©paratoire me prenait trop de temps pour ĂȘtre durable Ă  long terme. Surtout que le critĂšre le plus important pour moi Ă©tait de ne pas dĂ©velopper un projet prenant du temps puisque je travaillais Ă  temps plein. Donc, le podcast a Ă©voluĂ© vers un format d'interview « classique ». Comment mener une interview ?

choose your invitees wisely

Avoir son propre podcast prĂ©sente un avantage : vous faites les rĂšgles. Une fois que vous avez dĂ©fini votre mission, vos valeurs et votre ligne Ă©ditoriale, vous devez trouver des personnes qui correspondent Ă  ces critĂšres. Il est rare de tout rĂ©ussir du premier coup, mais trouver un bon invitĂ© est essentiel pour rĂ©ussir le podcast. Il m'a fallu plusieurs tentatives pour dĂ©finir ce qui fait un bon et un mauvais invitĂ©. D'une part, je cherche des personnes qui partagent un rĂ©cit authentique et reflĂštent mes valeurs et ma ligne Ă©ditoriale. Pour cela, j'ai mis en place un « appel de sĂ©lection » pour voir comment les gens se prĂ©sentent. Cela me permet de vĂ©rifier si la personne est en ligne avec certaines de mes directives, comme « ĂȘtre sĂ©rieux sans trop se prendre au sĂ©rieux ».
Cependant, il peut ĂȘtre tentant de privilĂ©gier la quantitĂ© Ă  la qualitĂ©, surtout lorsque vous commencez et que vous voulez assurer un spectacle rĂ©gulier. Bien qu'Ă  court terme cela puisse sembler confortable, Ă  long terme, cela peut sĂ©rieusement perturber votre grove et votre ligne Ă©ditoriale. De plus, si vous n'ĂȘtes pas Ă  l'aise avec l'invitĂ©, vos auditeurs le sentiront et cet inconfort se transmettra Ă  travers votre podcast. Parfois, il peut ĂȘtre frustrant de dire non Ă  quelqu'un qui pourrait booster vos statistiques, mais qui n'est pas en accord avec vos valeurs. Mais croyez-moi, le fait de trouver et d'inviter des invitĂ©s qui correspondent Ă  votre ligne Ă©ditoriale et Ă  votre mission paiera Ă  long terme.

Écouter et Ă©prouver de l'empathie.

Cela aurait pu ĂȘtre le seul conseil de cet article : Ă©couter. PrĂ©parer vos questions Ă  l'avance est une bonne chose. ConnaĂźtre le contexte de votre invitĂ© en fonction du sujet et du style de votre podcast peut ĂȘtre utile. Mais s'y tenir peut briser la spontanĂ©itĂ©. ConsidĂ©rez-les plutĂŽt comme un guide et non comme une absolue. Cela peut mĂȘme vous empĂȘcher de plonger dans un grand sujet dont votre invitĂ© fait allusion Ă  cause de vos « lunettes d'interview ».

Accoutumez-vous au silence

Au dĂ©but, je dĂ©testais les pauses dans une conversation. Je me sentais comme si elle s'Ă©tirait mille fois plus lorsque j'Ă©coutais le podcast par la suite et me mettait mal Ă  l'aise. Mais avec le temps, j'ai rĂ©alisĂ© que les silences sont en fait des moments qui n'ont pas besoin d'ĂȘtre remplis. Au contraire, comme les pauses dans la vie qui nous permettent souvent de nous connecter Ă  nous-mĂȘmes, les pauses dans une conversation sont un espace pour que les pensĂ©es se forment - avant la formulation.
Parfois, c'est mĂȘme parce que la personne a eu du temps pour elle-mĂȘme qu'elle peut le formuler et creuser profondĂ©ment un sujet. Alors, taisez-vous et Ă©coutez.

Une interview ne commence pas lorsque vous appuyez sur « enregistrer »

Les meilleures interviews se produisent lorsque vous avez réussi à créer un espace sûr dans lequel l'invité vous fait confiance pour accueillir son discours avec soin. C'est un peu comme participer à l'émission de téléréalité « Come dine with me ». Pour gagner, vous ne pouvez pas compter uniquement sur la préparation d'un plat. Vous devez réellement concevoir une expérience utilisateur pour ravir l'esprit et les papilles de tout le monde.
Eh bien, le podcast est le mĂȘme Ă  mes yeux. Accueillir votre invitĂ©, le mettre Ă  l'aise avant l'enregistrement et le libĂ©rer de la pression est essentiel. Il en va de mĂȘme pour la fĂȘte qui suit. Vous ne pouvez pas appuyer sur « arrĂȘter » et vous sĂ©parer sans un petit bavardage aprĂšs pour obtenir les premiĂšres impressions, les commentaires, etc. de votre invitĂ©. Pensez-y comme au petit digestif aprĂšs le dĂźner si vous souhaitez Ă©tendre votre mĂ©taphore (ou le verre Ă  la fin de la fĂȘte pour les membres les plus festifs de la communautĂ© 👀)

Voici le résultat ! J'espÚre que cela vous donnera quelques clefs pour commencer vos propres projets.
 
 
©avr. 2022, originellement publié en anglais sur le blog apolline.xyz en janv. 2022
 

©Apolline 🐋, 2022 - 2023
🩑 Instagram / Linkedin / Twitter
đŸŠđŸŸâ€â™€ïžÂ Ploufletter - La piscine, le site - Ploufcast
đŸ’»Â In english